Recenser. Réutiliser. Valoriser.



Marches publics PI

Les cahiers des clauses administratives générales pour les marchés publics de prestations intellectuelles (CCAG-PI) et de technologies de l’information et de la communication (CCAG-TIC) posent le principe de la soumission au Code de la propriété intellectuelle.

L’existence de tiers détenteurs de droits de propriété intellectuelle sur les documents comprenant les informations publiques prive ce document de sa qualité de document administratif ( art. 10 loi CADA)  : il ne relève donc pas du domaine public, dans ce cas, ses informations ne peuvent être mise en Open Data

C’est donc le périmètre de la cession des droits de propriété intellectuelle et la prévision juridique de la licence de redistribution des résultats du marché qui déterminera les conditions d'ouverture et de valorisation du patrimoine numérique des personnes publiques.

Licence tiers détenteurs de droits de Propriété Intellectuelle sur les documents contenant l’information

L’option A est applicable par défaut et prévoit une concession non exclusive des droits d’utilisation des résultats du marché dans les conditions déterminées au contrat.

Nous proposons différentes stratégies de prévision contractuelle de redistribution des résultats des CCAG-PI et CCAG-TIC soumis au régime de l'option A:

Licence tiers détenteurs de droits de Propriété Intellectuelle sur les documents contenant l’information

L’option B prévoit une cession exclusive des droits d’exploitation  des résultats du marché dans les conditions déterminées au contrat. La personne publique pourra librement déterminer les conditions de réutilisation des résultats, y compris pour des tiers. Elle pourra, par exemple, prévoir que les informations produites par le prestataire seront  mises en Open Data en les redistribuant  sous  la licence ouverte.

Nous proposons différentes stratégies de prévision contractuelle de redistribution des résultats des CCAG-PI et CCAG-TIC soumis au régime de l'option B: